skip to Main Content

Les Folies d’autrefois

A l’origine, ce que l’on nomme « Folie » est une maison de villégiature, isolée, construite  par la haute bourgeoisie et l’aristocratie.

L’appellation s’est ensuite vue utilisée pour décrire les résidences extravagantes d’un point de vue architectural.  Il est en effet de bon ton dès la fin du XVIIème siècle de se faire construire une belle demeure (hôtel particulier ou château) qui prouvera aux classes nobles et bourgeoises votre stature sociale.

chateau-de-flaugerguesC’est en 1696 que Montpellier voit la construction de sa première folie: le château de Flaugergues.  À sa suite  de nombreuses réalisations seront créées autour de Montpellier, telles que le Château de la Mogère, le Château d’Ô ou le Château de Grammont montpellier.

le Château de la Mogère

le Château de la Mogère

On ne peut parler des Folies de Montpellier sans parler de la dynastie des Girals. En effet, pendant 3 générations, ils seront les auteurs de nombres de bâtiments (dont le Château de la Mogère). Leur production est abondantes et ont beaucoup influencé l’architecture de Montpellier et de ses folies. Vous trouverez de plus amples informations sur ces folies du XVIII et XIXème siècle en suivant ce  lien: www.montpellier.fr

Château mogère Montpellier

le Château de la Mogère

 le Château d'Ô à Montpellier

le Château d’Ô

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les Folies d’aujourd’hui

En 2013, la municipalité décide de renouer avec l’innovation architecturale et de poursuivre la tradition des Folies. Ainsi elle lance le projet de créer 12 nouvelles réalisations qui s’inscriront dans l’histoire de l’architecture montpelliéraine tout témoignant d’une vitalité toujours vivace.

Ainsi 2 projets sont d’ors et déjà lancés.

18191_378_DPFolies

Le premier dans le quartier Port Marianne se nomme « Les Jardins de la Lironde » de l’équipe Dominium – Farshid Moussavi – Coloco. Les travaux ont commencés au premier semestre de cette année. Voilà à quoi cela devrait ressembler une fois finie.

20219_153_AREAL_DEF2_L5000

Deuxième ouvrage: l’Arbre blanc qui sera érigé dans le quartier Richter. Il s’agit du projet de l’équipe Promeo – Sou Fujimoto – Laisne-Oxo. La mise en chantier est prévu en milieu d’année 2015.

En espérant que la nouvelle équipe municipales continue en ce sens et nous offre de prochaines folies. Pour de plus amples informations concernant ces folies du XXIème siècle: www.montpellier.fr