skip to Main Content

La rénovation des logements est un enjeu de la politique mise en oeuvre pour atteindre les engagements énergétiques en France et elle représente un levier important pour améliorer le pouvoir d’achat des ménages aux revenus modestes et moyens, qui font face à des dépenses énergétiques importantes.

A l’occasion de la conférence environnementale de septembre 2012, l’objectif de rénovation de 500 000 logements par an dans le parc existant a été fixé. Le 21 mars 2013, les mesures et outils du plan de rénovation énergétique de l’habitat ont été annoncés.

Dans le cadre de ce plan, le programme Habiter mieux, instauré entre l’État et l’ANAH, a fait l’objet d’un renforcement. Depuis le 1er juin, les aides de l’Anah sont augmentées. Les plafonds de ressources ont été modifiés pour bénéficier à deux fois plus de propriétaires occupants. La rénovation thermique est encouragée avec le renforcement de l’aide Habiter Mieux qui s’ouvre aussi aux propriétaires bailleurs.

Parmi les mesures annoncées figure également le financement durant deux ans d’une prime exceptionnelle pour les propriétaires occupants sous plafonds de ressources.

Le Journal Officiel du 22 août annonce également la création du fonds de soutien à la rénovation énergétique de l’habitat (FSREH), doté de 135 M€. L’objectif du FSREH et de cette prime est de contribuer à la rénovation de plus de 95 000 logements. 23 M€ seront distribués dès 2013, 69 en 2014 et 43 en 2015.

Les dépenses éligibles sont «les travaux relevant d’au moins deux catégories parmi l’isolation des murs, des toitures ou des parois vitrées ou l’installation d’équipements de production d’énergie, de chauffage ou d’eau chaude sanitaire performants».

Source:

http://www.anah.fr et http://www.anah.fr/habitermieux.html

http://www.liberation.fr