skip to Main Content

En ce moment les taux d’intérêt sont à leur niveau le plus bas depuis près de 50 ans. Et cette tendance a l’air de vouloir durer dans le temps.

 

Des taux au plus bas

Les taux n’ont visiblement pas tout à fait fini de descendre, même si les baisses sont minimes, grâce à une concurrence acharnée des banques.

Citons « LaVieImmo.com » :

 « Des baisses et toujours des baisses ». Le courtier en crédit Empruntis observe mi-avril de nouveaux mouvements de repli sur le front des taux de crédit. «Comme le mois dernier, chaque région voit ses taux d’emprunt moyens et minimum reculer. Seule différence : les baisses, qui vont de 0,05 % à 0,10 %, sont beaucoup plus généralisées et systématiques », remarque le courtier.

« Les banques sont aux aguets : elles savent qu’il ne faut pas passer à côté de ces mois où les clients cherchent à concrétiser leur achat immobilier », analyse Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études d’Empruntis. La concurrence entre les établissements de crédits pour capter les clients joue donc encore à plein : ce qui peut s’observer sur les taux « dans toute la France : 1,70% sur 15 ans en Rhône-Alpes, 1,90% sur 20 ans dans le Sud-ouest, 1,80% sur la même période dans l’Est ». Soit des niveaux observés l’an dernier pour les prêts sur… 7 ans, conclut Empruntis »

 

C’est le bon moment pour renégocier son prêt !

Il y a plusieurs raisons de vouloir renégocier son prêt :

– en réduire la durée (le plus avantageux en terme de gain financier),

– en réduire les mensualités (gagner des marges de manœuvre au quotidien)

La renégociation peut aussi être l’occasion d’améliorer sa couverture assurance (déliaison/ optimisation de la quotité à budget global constant)

 

Et pourquoi pas de voir plus grand !

Il est aussi intéressant de réfléchir aux possibilités de financer des travaux de rénovation ou d’agrandissement. En effet, plutôt que de penser à déménager, à acheter une nouvelle maison, il peut être opportun de réfléchir à d’autres mesures somme toute plus simple : rester chez soi mais en améliorant son confort voire sa surface habitable.

Deux possibilités s’offrent à vous grâce à la renégociation de prêt :

Faire racheter son prêt pour y ajouter des travaux d’amélioration ou d’agrandissement. Cela est tout à fait possible, l’avantage étant que l’ensemble de la somme empruntée sera au même taux.

Réduire son taux d’endettement – en réduisant les mensualités de remboursement de prêt grâce à un taux renégocié – pour réaliser d’autres projets – travaux ou amélioration de l’habitat).)

 

Comment faire ?

 Étape 1 : Interroger ma banque 

Moi-même : majorité des cas, si satisfaction.

Étape 2 : Faire le tour des banques : mettre en concurrence.

Cela représente du temps et de l’énergie. Grâce à notre groupe Les Architecteurs, nous avons établis un partenariat avec la société EMPRUNTIS qui dispose de nombreuse agence en France. Faire appel à un courtier EMPRUNTIS facilite réellement vos démarches : un seul rendez-vous où le courtier prend en compte vos besoin pour ensuite interroger toutes les banques en même temps afin de vous proposer la meilleure offre(étude gratuite et sans engagement).

image003-2

Étape 3 : Négocier

– les IRA (ou pénalités de rachat anticipé)
– le transfert de prêt
– l’Assurance emprunteur : vigilance sur le poids de l’Assurance Emprunteur dans le coût global du crédit en période de taux bas (8 à 15%). Il faut être attentif aux garanties car le prix est important mais c’est l’assurance qui vous garantit la conservation de votre bien immobilier en cas d’accident de la vie

 

 Lancez-vous !

Grace aux économies réalisées par votre rachat de prêt, voilà peut-être une belle occasion à laquelle vous n’aviez pas pensé pour financer la réfection de votre intérieur. Besoin d’espace, grâce à une surélévation ou un extension ? Besoin de réaménager votre intérieur pour gagner de l’espace, de la luminosité ? N’hésitez pas !