skip to Main Content

La verrière d’origine était assez inconfortable et les clients n’en profitaient donc pas suffisamment. Nous avons ainsi créé une pièce à vivre agréable, servant de lien entre la maison et le jardin, satisfaisant ainsi la volonté des propriétaires de vivre en intérieur/extérieur.
Ils bénéficient à présent d’un beau volume, idéal pour recevoir quelque soit le temps, les températures et la saison. La végétation environnante donne l’impression d’une immersion dans le jardin, tout en étant à l’abri. 

En savoir +

Une verrière pour prolonger le lien avec le jardin à Montpellier. Le Maître d’Ouvrage bénéficie d’un beau volume, idéal pour recevoir quelque soit le temps, les températures ou la saison pour que le lieu reste vivant et confortable. La végétation environnante donne l’impression d’une immersion dans le jardin, tout en étant à l’abri. Le lien dehors/dedans domine.
La lumière n’est pas que complice, elle fait partie totalement de la vie quotidienne de cet espace pour voir et sentir la végétation évoluer chaque jour.
Le végétal et le construit composent une poésie harmonieuse du lieu. Un impact minimal et discret est recherché le plus souvent, il s’agit d’être discret dans la matérialité, pas d’extravagance et d’artifices ou d’habillages ostentatoires, une architecture essentielle, vraie et authentique sont fondamentales. La position du projet s’est imposée naturellement il a fallu intégrer la contrainte de  l’ensoleillement d’été pour ne pas en subir les nuisances.
Nous avons échangé rapidement, le projet s’imposait naturellement, sa place était objective. Une déclaration préalable a été réalisée pour acceptation par les services de la Mairie de Montpellier. Après l’acceptation de la demande l’étape suivante a été la déconstruction/reconstruction, une étape gérée avec délicatesse pour ne pas détériorer les plantations restées en place et les accès relativement difficiles, une rénovation impose le plus souvent un travail soigneux réalisé par des équipes qui maitrisent la rénovation et les aspects techniques.
Les discussions ont été simples et vivantes tout comme le lieu, un projet doit être simple dans son expression et dans son vécu pour être approprié véritablement. Un projet est le reflet de ses occupants, une sorte de mimétisme entre chacun, c’est un partage, une communion, on se glisse dans la peau du site pour se pénétrer du lieu.
L’architecture se vit, se partage, s’habille, s’ouvre aux fonctions du quotidien, c’est un repère fondamental pour créer un équilibre et en faire un lieu vivant d’accueil et de plaisir.